Pages

mardi 15 avril 2014

Biologie synthétique et biocarburants : une alliance prometteuse

Grâce à la biologie synthétique, des chercheurs de la New York University ont créé le tout premier chromosome de levure. Plus de 50 000 modifications ont été apportées à l'ADN initial. Les chercheurs peuvent maintenant manipuler plus facilement la levure pour différents objectifs, dont produire de meilleurs biocarburants.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire