Pages

vendredi 10 janvier 2014

Un prétraitement prometteur pour le bioraffinage

Des chercheurs californiens (JBEI et Berkeley) ont publié le premier article revu par des pairs montrant une mise à l'échelle efficace d'un prétraitement de type liquide ionique du panic érigé. Cette découverte peut paver la voie à des volumes pertinents pour les bioraffineries (100 à 1 000 litres). La consommation d'eau et le recyclage du liquide ionique demeurent encore des enjeux à résoudre.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire