Pages

jeudi 11 avril 2013

La cellulose nanocristalline et ses potentiels d'applications commerciales

Peintures, revêtements, encres, vernis, films et barrières, adhésifs, nanomousses, excipients, textiles, cosmétiques, voilà autant d'applications possibles pour la cellulose nanocristalline. Grâce à la recherche qui se fait chez FPInnovations et à l'usine de démonstration Celluforce, le Québec est un chef de file mondial dans le développement et la production de cellulose nanocristalline. Une équipe chevronnée de FPInnovation a rédigé 2 BioTendance® intitulés Les produits de la nanocellulose, Partie 1 : État de la situation; Partie 2 : Marchés et applications, pour faire le point sur l'état de développement et les possibilités d'applications commerciales de cette matière et de ses produits dérivés. On analyse aussi les produits voisins (cellulose microcristalline, cellulose microfibrillée, cellulose nanofibrillée) et on regarde les facteurs critiques pour réussir la commercialisation de ce matériau.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire